in

Le range : comment trader cette figure chartiste ?

De toutes les figures chartistes, le range est sans doute la plus emblématique et la plus connue.

Un range se définit comme une phase de marché latérale : le prix évolue dans un “rectangle” graphique avec une borne basse et une borne haute.

Pourquoi le range est bien plus qu’une figure chartiste

Il est essentiel de maîtriser ce pattern quand on trade car le range est bien plus qu’une figure chartiste. Les phases de marché peuvent être globalement regroupées en 2 grandes catégories, les phases directionnelles et les phases de range. En Market Profile, on parle de phase de balance et d’inbalance.

Il est donc crucial pour un trader d’apprendre à repérer cette figure afin d’identifier parfaitement les conditions de marché à l’instant T.

L’état psychologique du marché en range

Le range symbolise avant tout un marché hésitant sur la direction. Mais cette hésitation n’est pas synonyme de manque de volume…au contraire, c’est parce que tous les opérateurs ont un avis bien tranché sur la direction que le prix stagne !

En effet, les acheteurs et les vendeurs sont prompts à opérer sur les niveaux de prix se trouvant au sein du range. C’est ce qui provoque une neutralisation de l’agressivité au marché. Cette neutralisation provoque une stagnation des prix.

Comment trader un range

Il y a deux manières de trader un range. Soit on travaille la figure, soit on travaille la cassure de cette dernière.

Jouer le range

Jouer le range signifie acheter la borne basse (support) et vendre la borne haute (résistance) du range. Les extrêmes du range forment en effet des supports et des résistances qui peuvent être mis à profit par les traders.

Cassure de range

La deuxième façon de travailler les ranges est la cassure de ces derniers. Les ranges sont en effet des figures d’hésitation. Le marché accumule/distribue durant ces phases avant de prendre une direction. Plus la phase de range dure longtemps plus la phase directionnelle a le potentiel pour être explosive.

Les cassures de range peuvent se négocier de manière agressive ou conservatrice.

  • agressive : le trader prend une position en cas de clôture au-dessus ou en-dessous du range.
  • conservatrice : le trader décide d’attendre un reteste du support ou de la résistance et d’ouvrir une position à ce moment-là.

Les concepts avancés : comment maximiser son taux de réussite avec les ranges

Nous allons voir désormais des concepts avancés liés au range qui peuvent vous aider à augmenter votre taux de réussite avec ce pattern.

Le Fake-out des ranges

Le fake-out (fausse cassure) est un phénomène majeur lié au range qui mérite que l’on s’y attarde.

En théorie, une cassure de range devrait laisser place à une phase directionnelle marquée et rapide. Dans les faits, beaucoup de cassures de range n’aboutissent à aucun mouvement directionnel.

Le prix casse la structure balancée et finit par réintégrer. Après coup, ce n’est pas une cassure de range mais une simple extension de ce dernier.

Il est fondamental d’intégrer cette réalité de marché et de comprendre que les cassures ont de grandes de ne pas produire de mouvement directionnel fort.

Comme nous allons le voir juste après, il existe une technique pour repérer les cassures ayant le plus de chances d’aboutir à un mouvement directionnel fort.

Balance mature

 

Le concept de balance/range mature permet d’anticiper des cassures de range plus facilement. L’idée étant de repérer un range qui arrive à maturation. C’est un concept difficile à appréhender car il n’y a pas de définition stricte de ce qu’est un range mature.

Un range peut être considéré comme mature quand :

  • il est en formation depuis longtemps. Ici la notion de temps correspond au graphique. Quand le range est d’une taille horizontale importante par rapport au reste du graphique, on peut considérer que la phase de rupture est proche.
  • Quand les oscillations au sein du range sont de plus en plus faibles et se concentrent au centre de la figure. Cela fait écho au point de contrôle du Market Profile où la fair value se situe au milieu de la phase balancée.

Plus les bornes hautes et basses du range sont testées, plus il est probable qu’elles cèdent.

Quand la cassure d’une phase mature intervient, la probabilité d’un mouvement directionnel fort est forte, il y a donc une opportunité !

Range et autres figures chartistes

Le plus important dans les figures chartistes, ce n’est pas forcément de connaître et de distinguer les différentes figures mais plutôt de saisir l’état psychologique du marché que ces dernières peuvent représenter.

Par exemple, la distinction entre un range et un double-top ou double-bottom n’est pas facile à l’instant T. Un double top/bottom est finalement un range résolu. Même chose pour les triangles, les ETE ou encore les diamants qui peuvent prendre la forme d’un range pendant leur formation.

De manière générale, un range doit être compris comme une phase de marchée balancée : une phase dans laquelle il n’y a pas de biais clairement établis. Le marché n’a pris de direction claire.

Avertissement sur l’utilisation du range en trading

Comme toujours, il est important de rappeler que l’analyse technique n’est pas une science exacte et que tout concept d’AT (indicateur, figure chartistes, chandeliers, etc.) n’entend pas avoir un taux de réussite de 100%.

Les ranges n’échappent pas à la règle. Les bornes hausses et basses n’agissent pas toujours en tant que support & résistance et les cassures de range ne provoquent pas systématiquement des mouvements directionnels forts.

La connaissance des ranges peut vous permettre de mieux timer vos positions mais ne vous attendez pas pour autant à des scénarios qui se déroulement systématiquement comme vous l’avez prévu !

Leave a Reply

Your email address will not be published.