in

Double top et double bottom : comment trader ces figures chartistes

Les doubles top (double sommet) et doubles bottom (double creux) sont l’une des figures chartistes les plus connues et les plus utilisées par les traders.

Le Double Top est une figure qui intervient après un mouvement haussier alors que le double bottom intervient après un mouvement baissier.

Ces figures sont considérées comme des figures de retournement. Cela signifie que leur formation peut indiquer un retournement du mouvement ou de la tendance préalable.

Avertissement : Comme toujours en ce qui concerne les figures chartistes ou l’analyse technique en général, il est important de rappeler que ce n’est pas une science exacte. Les double top et double bottom se produisent fréquemment sur les marchés et ils sont très loin de présenter des taux de réussite proches de 100%.

Ces figures chartistes peuvent aider les opérateurs à prendre de meilleures décisions quant à leurs points d’entrée et de sortie…mais elles ne doivent en aucun cas être considérées comme des formules magiques qui permettraient d’avoir raison tout le temps.

La psychologie derrière le double bottom et le double top

 

La dimension psychologique est plutôt simple à comprendre. Le marché stabilise après un mouvement directionnel. Après cette période de stabilisation, il tente d’effectuer un nouveau plus haut (dans le cadre d’un double sommet) ou un nouveau plus bas (dans le cadre d’un double creux) mais il ne parvient pas à renchérir avec succès.

Cet échec de poursuite directionnel invite les opérateurs positionnées à liquider leur position et favorise dans le même temps l’entrée des opérateurs contrariants.

Ce mécanisme fait pression sur les prix et finit par provoquer le renversement de la tendance.

Comment négocier ces figures chartistes ?

 

Les double top et les double bottom peuvent se trader de plusieurs façons. Généralement, le trade est passé lorsqu’il y a la cassure de la ligne de cou.

Lorsque la cassure de produit, le trader peut rentrer directement ou patienter un retest de la ligne de cou afin d’avoir un meilleur prix d’entrée.

Le stop loss est généralement serré puisque l’invalidation est rapidement identifiable. Si le prix réintègre la figure, le scénario de retournement est normalement invalidé.

Les traders plus agressifs pourront anticiper la cassure de la figure en prenant une position avant que le prix ne casse la ligne de cou.

Il est plus facile d’anticiper la formation d’un double top ou d’un double bottom quand la figure se produit à proximité d’un niveau clé, comme un support ou une résistance.

Tant que la cassure de la ligne de cou n’a pas lieu, la figure peut être considérée comme un range.

L’objectif de la figure doit être déterminé graphiquement. Sur le web et dans la littérature, il est souvent mentionné qu’il faut reporter la hauteur de la figure pour estimer un objectif probable.

Selon notre expérience, cela ne fait pas vraiment sens et il est préférable de déterminer des objectifs qui soient logiques d’un point de vue graphique.

Double bottom et top : pour aller plus loin

Quelques observations pour aller plus loin dans l’utilisation de ces figures.

– Ces figures n’ont pas besoin d’être strictement parfaites. Un top ou bottom peut être plus grand ou plus petit que l’autre. Ce qui est important, c’est l’aspect psychologique. Le marché devient nerveux après l’échec à faire un plus haut ou plus bas. Cet échec encourage certains opérateurs à réduire leur exposition ou liquider leurs positions.

– Le contexte est crucial. Les double top et double bottom sont des figures de retournement, pour maximiser vos chances, vous devez identifier des contextes de marché qui présentent un caractère excessif et émotionnel. Le retournement est plus facile à prévoir quand le marché a été excessif que l’inverse.

Leave a Reply

Your email address will not be published.